Nucléaire : les USA accusent la Russie de ne pas respecter un traité

Les USA ont relevé le non-respect d’un traité sur le nucléaire par la Russie. Il s’agit en effet du traité New START. Pour Washington, Moscou l’empêche de faire son travail en matière d’inspection, dans le cadre de cet accord. Un porte-parole de la diplomatie américaine a indiqué que « le refus de la Russie de faciliter les activités d’inspection empêche les États-Unis d’exercer un droit important dans le cadre du traité ». Il a par ailleurs ajouté dans un communiqué qu’une telle action de la Russie « menace la viabilité du contrôle des armes nucléaires entre les États-Unis et la Russie ».

Le traité avait été violé à maintes reprises

Notons que les propos du porte-parole du département d’État américain interviennent plusieurs années après la décision des USA de se retirer d’un traité bilatéral signé avec la Russie. En 2019, les deux parties avaient estimé que le traité avait été violé à maintes reprises. Il s’agissait d’un traité signé en 1987, qui interdit l’usage de missiles terrestres nucléaires ayant une portée située entre 500 et 5500 km. Cependant, la décision américaine n’avait pas plu à la Russie, qui a également décidé de se retirer dudit traité. La décision russe avait été rendue publique par une annonce signée de Vladimir Poutine

Le président russe avait également confirmé que le Kremlin ne prendrait plus l’initiative de négocier en matière de désarmement nucléaire avec les États-Unis. Son homologue américain à l’époque, Donald Trump, avait fait part de sa décision de se retirer de l’accord, sauf si Moscou « rempli(t) ses obligations en détruisant tous ses missiles, lanceurs et équipements qui violent le texte » dans les six prochains mois, date à laquelle se retrait sera effectif. La décision des deux pays avait ravivé les rumeurs sur la relance de la course à l’arme nucléaire toujours plus complet et plus puissant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *