Sénégal : Affrontement après un meeting interdit de Sonko

La commune de Mbacké dans la région de Diourbel est le théâtre de violents affrontements ce vendredi entre forces de l’ordre et militants de Pastef. Ousmane Sonko qui a décidé de maintenir le meeting prévu ce vendredi à Mbacké s’est heurté au refus catégorique du préfet de Mbacké qui avait interdit la tenue de ce rassemblement. En déplacement dans la commune, les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi se sont tous donnés rendez-vous à Mbacké pour soutenir leur camarade Ousmane Sonko. Leur convoi a été d’ailleurs bloqué par la gendarmerie à l’entrée de la ville avant qu’ils se résignent à les laisser passer.

L’autorité préfectorale estime qu’il y a deux signataires dans la déclaration envoyée à ses agents alors que la loi dit qu’il faut au moins trois signataires. Le camp de Sonko qui récuse cette information, a attaqué la décision du préfet devant la chambre administrative de la cour de justice qui l’a débouté.

Malgré cela Ousmane sonko a appelé ses militants et sympathisants à rallier la place Ndoyenne ou devait se tenir le meeting qui déjà tôt le matin a été bloqué par la police.  il s’en est suivi des affrontements depuis presque 14 h juste après la prière du vendredi. Ousmane Sonko a d’ailleurs prié à la grande mosquée de Touba avant d’aller rendre visite au khalife général des Mouride, Serigne Mountakha Mbacké qui l’a reçu en audience.

On dénombre plusieurs arrestations côté manifestants dont le coordonnateur de Pastef au niveau local en l’occurrence Serigne Assane Mbacké. Il avait été interpellé brièvement hier avec une dizaine de personnes hier avant d’être relaxé plus tard dans la soirée. La ville est en état de siège, les jeunes ont brulé des pneus partout bloquant certains axes à la circulation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *